Crédit immobilier : comment le renégocier?

Crédit immobilier

Actuellement le taux d’intérêt et les frais généraux appliqués par la banque se ruent vers la baisse. C’est donc le moment idéal pour renégocier une possibilité de rabais pour le taux d’intérêt d’un crédit. En effet, il est plus intéressant pour les emprunteurs souscrits à un prêt assez cher comme les prêts immobiliers d’y recourir, surtout si le remboursement s’étale sur une longue durée. Quelles sont alors les démarches à adopter et quelles en seront les conséquences ?

Définition d’une renégociation de crédit immobilier

Cette opération consiste à courtiser sa propre banque pour qu’elle révise le montant du taux d’intérêt. Elle n’est intéressante que si le cours du taux appliqué cette année dans une région donnée est en baisse par rapport à l’année dernière. Elle permet à l’emprunteur de diminuer sa mensualité du côté des frais généraux, la diminution peut être jugée moindre par rapport à la mensualité, mais cumulée sur des années, voire des décennies, ces sommes seront assez conséquentes.

Dans quels cas renégocier son de crédit immobilier

Outre le fait que la renégociation permet de diminuer le taux d’intérêt, la révision peut s’appliquer aussi sur la durée de remboursement c’est-à-dire une rallonge ou un raccourci. Les cas majeurs qui amènent les particuliers à renégocier souvent son crédit immobilier sont pendant le temps que le cours du taux d’intérêt est en baisse. Par ailleurs, au fil des ans, il se peut que le niveau de vie de l’emprunteur ait connu une amélioration dans sa situation financière est-il lui est alors possible d’augmenter la somme de sa mensualité et de raccourcir ainsi la durée de remboursement.

Toutefois, nombreuses sont les personnes contraintes de renégocier son crédit immobilier à cause d’une difficulté financière. On note en premier la renégociation pour une rallonge de remboursement pour diminuer la mensualité. On note la situation telle que l’emprunteur ait perdu son emploi, est survenu le décès de son conjoint, ait une nouvelle charge familiale ou a changé de travail, ou divorce.

Comment convaincre son banquier à renégocier son crédit ?

C’est au niveau des frais généraux comprenant le taux d’intérêt que la banque tire profit du prêt. Ainsi elle est en mesure d’étudier tous les cas pour le rallonger afin que son projet soit rentable. Une personne prévoyant de rallonger ainsi le délai de son remboursement aura plus de chance que celui qui veut le raccourcir ou simplement bénéficier d’un rabais au niveau du taux d’intérêt.

Du côté de l‘emprunteur, il doit redémontrer à son banquier que malgré les mauvaises situations qu’il traverse, il reste malgré tout un bon payeur ou qu’au moins cette situation reste ponctuelle. Il est toutefois inutile de se creuser la tête si vous souhaitez renégocier la banque dans le cadre d’un déménagement à cause d’un nouveau travail, d’un licenciement ou du décès. Ces cas sont des bonnes raisons indéniables qui démontrent que votre prêt doit être renégocié.

Quelles seront les conséquences d’une renégociation de crédit immobilier ?

Une fois accepté, l’emprunteur paye les frais de l’avenant et obtient un nouveau tableau d’amortissement en fonction du nouveau mode de paiement. Pour un montant de restant dû de 100 000 euros par exemple, le frais d’avenant est de 1000 euros pour une diminution de la moitié du taux d’intérêt. L’économie générée est d’environs de 7000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *