Emprunt hors banque : les techniques pour se financer

Emprunt hors banque

Interdit bancaire, dossier incomplet, projet confidentiel sont tous des motifs compréhensibles pour se détourner de la banque dans la recherche de financement. N’ayez aucune crainte si vous en faites partie, car bien des alternatives sont actuellement proposées pour se financer autrement que chez les banques. Retrouvez ces moyens ici.

Emprunt hors banque : les alternatives

Les prêts particuliers

Il est logique de comprendre qu’un de vos entourages ayant les moyens peut financer votre projet. Dans ce cas, il s’agit d’un prêt particulier où vous et votre prêteur signez un acte notarié définissant les clauses de votre emprunt. On parle alors de reconnaissance de dette.

Vous pouvez aussi passer des annonces dans des sites ou plateformes se spécialisant dans l’emprunt entre particuliers. Ces dernières doivent toutefois être agréées ou disposer d’un certificat d’exercice de leurs fonctions.

Le crowdfunding ou le financement participatif

Le principe est simple : intégrer une plateforme, rassemblant des anciens emprunteurs ou bailleurs, existant en ligne pour leur présenter votre projet et le financement requis. En contrepartie, vous léguez certains bénéfices de vos projets à la plateforme à calculer en fonction du montant emprunté. C’est plutôt un prêt dédié à des projets rentables d’intérêt commun telle une trésorerie d’entreprise.

Le microcrédit et les néo-banques

Les organismes de microcrédits proposent aux personnes, ayant la difficulté de constituer un dossier solide à présenter à la banque, pour avoir des financements. Ils sont généralement non éligibles dû à leurs instabilités financières notamment un faible revenu, un contrat à durée déterminée ou CDD, les travailleurs indépendants ou même interdits bancaires.

Il y a aussi les organismes de crédits en ligne, ou néo-banque opérants dans la transaction, les crédits à la consommation, et réception des fonds publics. Ils se spécialisent dans le type de prêt à la consommation notamment les prêts personnels, le crédit affecté, le crédit automobile, le prêt immobilier et autres projets personnels.

Emprunt hors banque : les conditions d’une acquisition

Alors que l’argent ne vient pas de vous, il est facile de comprendre que ; c’est eux qui doivent se méfier. Pour ce faire, il est possible que les dossiers fournis soient presque les mêmes que les banques conventionnelles. Plus vous avez une stabilité financière, plus vous serez servi.

Ils étudient aussi les limites que vous rencontrez au niveau d’une carrière professionnelle instable et proposent des alternatives correspondantes. Certaines suggèrent par exemple un mini-crédit facile à rembourser, qui peut être conclu à plusieurs reprises dans le cas où vous êtes un bon payeur. D’autres vous orientent vers les crédits renouvelables, pour s’acquérir chez eux les appareils ou meubles que vous désirez tant. Il y a aussi, ceux qui réclament un versement régulier d’argent à son organisme en fonction de l’avancement de votre business.

Force est alors de constater que les projets personnels, n’ayant pas de justificatif ou est trop exorbitant limite toute chance d’avoir un emprunt sauf si l’on est très proche de la personne à qui on veut emprunter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *